Guide – Conseils – Infos

3 améliorations de l’habitat qui permettront de rester plus longtemps à domicile

Vous rêvez sûrement de vivre dans votre résidence principale le plus longtemps possible ? Le problème se pose quand vous commencez à prendre de l’âge et à perdre votre autonomie. Voici quelques solutions qui peuvent vous aider à donner vie à votre rêve.

Les travaux d’adaptation du logement

La majorité des accidents de chute à domicile concernent les personnes âgées et génèrent de graves conséquences. Des aménagements s’avèrent être indispensables pour compenser leur perte d’autonomie. Ces aménagements peuvent concerner la maison en question et les équipements qui s’y trouvent.

Une cuisine pour une personne à mobilité réduite

On peut passer plusieurs heures de notre journée dans la cuisine. Elle doit absolument faire partie des pièces à aménager. Pour l’améliorer, il convient de mettre en place tous les dispositifs nécessaires pour limiter tous les déplacements. Il est préférable d’utiliser des plaques à induction pour éviter les risques de brûlures. Le four, l’évier et les placards doivent être installés à une hauteur permettant une facilité d’utilisation. Il est fortement conseillé d’acquérir une table roulante pour faciliter la préparation du repas et l’entretien de la cuisine.

Aménagement d’une salle de bain PMR

L’aménagement de la salle de bain et des toilettes ne doit pas se faire à la légère. Dans ces endroits, les risques de chute sont plus importants. La baignoire, la douche et les murs doivent être dotés d’une rampe de soutien. Pour réduire les risques de glissade, il est préférable d’opter pour des tapis de baignoire ou de douche antidérapants. Pour faire sa toilette facilement et en toute sécurité, la pose d’un siège de douche rabattable et escamotable s’avère indispensable. Certains modèles de siège de douche sont dotés de dossier et d’accoudoirs pour apporter plus de confort aux seniors qui ont du mal à garder leur équilibre.

Autres conseils pratiques et utiles

Il existe d’autres manières de prévenir les chutes des personnes âgées. Vous pouvez, par exemple, limiter les déplacements dans chaque pièce de la maison, enlever tous les objets et les meubles qui peuvent constituer de danger, et améliorer la luminosité de la maison. Pour cela, vous pouvez automatiser la fermeture de la maison, installer un fauteuil monte-escalier et poser des éclairages avec détecteur de mouvement.

Amélioration de la performance énergétique du logement

À un certain âge, le confort thermique devient un élément incontournable pour vivre agréablement chez soi. Pour anticiper ce besoin, vous devez améliorer l’isolation de la demeure et mettre en place un dispositif de régulation de température. Si ce n’est pas encore fait, vous pouvez vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique de logement. N’oubliez pas d’entretenir régulièrement votre maison pour assurer la longévité des isolants.

Zoom sur le financement des travaux d’aménagement de logement

Les aménagements d’une habitation pour personne à mobilité réduite coûtent cher. L’État prévoit des aides financières et techniques aux contribuables souhaitant investir dans ce type de projet. Ces aides peuvent prendre plusieurs formes, telles que les crédits d’impôt et la réduction de la TVA sur les travaux entrepris. Avant d’entreprendre quoi que ce soit, il est plus judicieux de faire appel à un professionnel en la matière pour évaluer la maison et déterminer les aménagements à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *