Guide – Conseils – Infos

La charte des droits et libertés de la personne âgée dépendante

L’avancée de l’âge est une phase importante dans la vie de chaque personne. La Charte des droits et libertés de la personne âgée dépendante vise à défendre les droits des personnes âgées lorsque celles-ci se trouvent dans un état de dépendance physique et/ou mentale.

En dépit de la dépendance qui s’installe, ces personnes doivent pouvoir continuer à jouir de leurs droits et leur liberté et veiller à leurs intérêts. Les personnes âgées dépendantes doivent également pouvoir maintenir le contact avec l’ensemble de la population de tout âge.

charte des droits et libertes des personnes dependantes

Cette Charte a donc été élaborée pour préserver et garantir la dignité des personnes d’âge avancé devenues dépendantes.

Le choix de vie

La personne âgée dépendante doit être libre de choisir son mode et son style de vie au quotidien.

Cadre de vie

La personne âgée dépendante a le droit de choisir le cadre de vie dans lequel elle souhaite évoluer selon ses besoins et ses volontés. Il peut s’agir du domicile personnel, ou d’une habitation collective dédiée aux personnes âgées dépendantes.

Vie sociale et culturelle

La personne âgée dépendante continue de jouir de ses droits et de ses libertés. Elle doit pouvoir continuer de communiquer, se déplacer et rester en contact avec la population et la société.

Présence et rôle des proches

Le rôle des proches et des réseaux de sociabilité est primordial dans l’épanouissement de la personne âgée dépendante ou atteinte d’un handicap.

Patrimoine et revenus

La personne âgée dépendante ou handicapée doit pouvoir garder le contrôle total de ses revenus et de son patrimoine.

Valorisation de l’activité

Une activité est indispensable à l’épanouissement de la personne âgée, c’est la raison pour laquelle cette dernière doit être encouragée à pratiquer une activité.

Liberté d’expression et liberté de conscience

La personne âgée dépendante a le droit d’être membre des associations politiques, religieuses et philosophiques si elle le souhaite.

Préservation de l’autonomie

Prévenir le vieillissement de la personne est une étape incontournable pour mieux appréhender cette étape de la vie.

Accès aux soins et à la compensation des handicaps

L’accès aux soins pour les personnes âgées dépendantes ou handicapées est obligatoire.

Qualification des intervenants

La personne âgée dépendante ou handicapée doit pouvoir s’adresser à du personnel médical compétent.

Respect de la fin de vie

L’accompagnement, les soins et les conseils doivent être fournis à la personne âgée dépendante ou handicapée jusqu’à sa fin de vie.

La recherche : une priorité et un devoir

L’étude et les recherche du vieillissement sont une priorité et un devoir.

Exercice des droits et protection juridique de la personne vulnérable

La personne âgée dépendante et vulnérable, tout comme ses biens doivent être protégés.

L’information

Informer les familles et la personne âgée dépendante est la meilleure prévention et protection. Elle permet également de prévenir l’exclusion.

Pour accompagner les personnes âgées dépendantes dans leur vie quotidienne, il existe différentes structures telles que les SSIAD pour l’aide médicale à domicile, ou encore l’organisme Memorys qui s’occupe des personnes âgées dans la capitale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *